Pourquoi utiliser les 40 techniques sans tranchée ?

Elles fonctionnent

  • Les entreprises et les bureaux d’études spécialisés maîtrisent les principales techniques
  • De nombreuses expériences ont permis de démontrer leur fiabilité
  • Les limites de chaque technique et leurs champs d’application sont connus
  • Les méthodes d’auscultation et la pathologie des ouvrages sont normalisés
  • Les diagnostics et préconisations de réhabilitation se sont affinés
  • Le progrès des techniques de reconnaissances ont permis de mieux concevoir les projets de pose en neuf (diminution des risques)
  • Les contrôles développés sur ces techniques ont démontré leurs capacités à atteindre les objectifs demandés.

Elles sont nombreuses

  • 43 types de reconnaissances et d'auscultations
  • 40 techniques de travaux sans tranchée
  • Galeries multi-réseaux
  • Réutilisation de conduites
  • Plus de 100 procédés ou matériels différents

Elles ont fait leurs preuves

  • Le tubage et le fonçage ont pratiquement toujours existé
  • Les fusées ont démarré en France en 1960 !
  • Les « pousses tubes » et les « forages à la tarière » ont près de trente années d’existence en France
  • Le premier microtunnelier japonais date de 1948 ! et le premier chantier français a eu lieu en 1989,
  • Les premiers matériels de forage dirigé américains sont nés en 1975 ; ils sont apparus en 1990 en France ,
  • Les chemisages anglais datent de 1972 ; ils sont utilisés depuis presque 25 années en France ,
  • Les premiers robots multifonctions suisses sont arrivés en France en 1989

CONCLUSION : Les techniques sans tranchée ont toutes presque 20 années de pratique en France!!

Elles présentent des garanties

  • La plupart des techniques sont normalisées ou certifiées ou ont fait l’objet d’expérimentation dans le cadre d’un Projet National
  • Presque toutes les techniques doivent faire et font l’objet d’un dimensionnement aux états limites
  • Les cahiers des charges types existent et imposent que les travaux de création ou de réhabilitation ‘continus’ de réseau d’assainissement, soit des ouvrages au sens de l’article 1792 du code civil, soient soumis à la responsabilité décennale légale définie à l’article 2270 du même code.
  • Les garanties de parfait achèvement (1 an) et de bon fonctionnement (2 ans) s’appliquent également à tous les travaux de rénovation.
  • Tous les travaux ‘continus’ sans tranchée sont soumis a des opérations préalables à la réception et à des contrôles extérieurs à la chaîne de qualité des entreprises

Elles progressent

  • Les difficultés de site sont mieux appréhendées.
  • La maintenance du matériel est améliorée.
  • Les chantiers sont de plus en plus rapides.
  • Leurs limites d’application sont régulièrement repoussées.
  • De nouveaux Maîtres d’Ouvrages les utilisent.