Trophées du Sans Tranchée 2013

Logo trophee 2013

 Les 5èmes Trophées du Sans Tranchée 2013 ont été remis lors du dîner de Gala qui s'est tenu le 18 juin 2013 au restaurant le Brasil Tropical à Paris.

 

Candidats catégorie Collectivités ( Maîtres d'Ouvrage)

Visuel siaap bis

 

 

Siaap3 100 1340

Maître d’ouvrage : Syndicat Intercommunal pour l' Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP)  

Entreprises :

  • SADE
  • CSM-BESSAC (microtunnelage)
  • SOLETANCHE-BACHY

Description du chantier : Réalisation du collecteur d’alimentation du futur traitement membranaire à l’usine d’épuration Seine aval.

L'ouvrage réalisé avec des tuyaux en béton armé de diamètre intérieur 2 000 mm, a été construit selon la méthode du micro-tunnelier comportant un nombre de tirs réduit afin de minimiser l'impact en surface (site déjà très encombré et classé SEVESO seuil haut) tout en respectant les contraintes liées au site.

Le groupement d'entreprises a été retenu sur une de ses variantes permettant de limiter le nombre de puits à trois et surtout de travailler depuis le puits central, situé à l'extérieur du site. Ainsi, la réalisation des 1370 mètres s'est faite en seulement deux tirs de grande longueur (un premier courbe de 575 mètres avec un rayon de 1 395 mètres, un second droit de 795 mètres).

La pente moyenne de l'ouvrage étant de 0,34 %, le premier tir a été réalisé en descendant, le second en montant. Des stations intermédiaires ont été positionnées à espaces réguliers sur les deux tronçons afin de diviser et limiter l'effort de poussée à appliquer pour faire avancer le micro-tunnelier. En tout, neuf stations intermédiaires, de 85 tonnes unitaires, soit 1 360 tonnes de poussée disponible, ont été installées (4 sur le tir courbe et 5 sur le tir droit).

******************************************************************************************************************

Lauréat

LAURÉAT 2013
CATÉGORIE MAÎTRE D'OUVRAGE 

 

Visuel siare

1 machine operateur

Maître d’ouvrage : Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la Région d’Enghien-les-Bains (SIARE)

Maître d’oeuvre : SIARE

Entreprise de travaux : FAYOLLE et FILS

Description du chantier : Réhabilitation de dalot par chemisage

Rue d’Enghien à Eaubonne (95), le SIARE a choisi de réhabiliter sans tranchée un dalot (hauteur : 1,15 m, largeur : 2,60m) dont les dimensions intérieures et le profil en courbe ne sont pas adaptés aux techniques de réhabilitation habituellement mises en œuvre en France.

Le procédé SPR retenu (chemisage avec un coulis à hautes performances, protégé par un revêtement en profilé PVC clipsé sur lui-même) est 100 % sans tranchée :

  • sans puits de travail (tous les éléments passent par un tampon de diamètre 600 mm) et avec une emprise de chantier réduite;
  • permettant la réhabilitation en présence d'effluent, sans obturation du collecteur ;
  • s'adaptant à des géométries avec des courbes et des coudes ;
  • favorable à l’environnement (pas de risque de pollution, gêne réduite au minimum, maintien de la circulation et des accès pour les riverains, durée de chantier réduite…).
  • restructurant : les épaisseurs sont calculées par éléments finis ;
  • améliorant les capacités hydrauliques : + 24 % ;
  • étanche et résistant à l'abrasion et à la corrosion.

***************************************************************************************************************************************************

Visuel siarp

Maître d’ouvrage : Syndicat Intercommunal pour l' Assainissement de la Région de Pontoise (SIARP)

Entreprises :

  • CSM-BESSAC (microtunnelage)
  • SOLETANCHE-BACHY (bassins)

Description du chantier :

Réalisation de deux bassins de rétention (1000 m3 et 1500 m3 implantés sous le parking de l’école primaire  dans le quartier de l’ Hermitage) afin de différer l’évacuation des évènements pluvieux et de limiter le nombre de déversements en Oise.

La connexion d’un des bassins au réseau unitaire de la rue de l’Hermitage a nécessité la pose par microtunnelier d’une canalisation d’un diamètre 1200 mm en PRV sur 70 mètres à 7,50 mètres de profondeur. Le puits d’attaque en paroi moulée a été réalisé dans la continuité du génie civil du bassin.

Le tir a été effectué entre deux bâtiments de l’école de l’Hermitage. Des études préalables très détaillées, compte tenu de la sensibilité du site, ont été réalisées afin de reconnaître le sous-sol et sa nature (étude de sol et tomographique électrique pour recherche de caves et fondation).

***************************************************************************************************************************************************

Candidats catégorie Entreprises

Visuel aquarex

Aquarex1

Entreprise : AQUAREX Equipement

Description des travaux : Géolocalisation et cartographie des réseaux souterrains neufs et existants

L’innovation est d’avoir avec deux partenaires (D3E et RADIODETECTION) associé deux techniques permettant d’obtenir le résultat en une seule opération et sans aucun terrassement.

1° phase : localisation des réseaux enterrés via un détecteur magnétique.

Ces appareils permettent d’obtenir la position de surface du réseau et de mesurer sa profondeur.

2° phase : géolocalisation du point de surface détecté.

Le GPS, avec une précision décimétrique, géolocalise le point de surface et intègre la profondeur précédemment mesurée.

On obtient ainsi la géolocalisation d’un point du réseau. La répétition de cette opération permet de créer le plan géoréférencé du réseau.

Les informations recueillies sont transmises au SIG ou à tout système de cartographie (Autocad,

Microstation, tableur…).

L’excellente précision de ces appareils (10 cm) permet de positionner les réseaux en classe A.

Ce procédé s’applique aussi bien aux réseaux existants qu’aux travaux neufs ou de réhabilitation en technique sans tranchée. Une simple sonde intégrée dans une fusée localisable ou dans une tête de tirage de forage dirigé ou de réhabilitation permet de géolocaliser le réseau pendant sa pose.

 

Références de chantiers

  • Géolocalisation de réseaux électriques effectuée par la société CORETEL pour ERDF.
  • Géolocalisation du chauffage urbain par la société Nord Est TP Canalisation pour
  • Metz Métropole
  • Réseaux d’éclairage public en zone industrielle pour la commune de Lancey (38)
  • Société COCARD (forage dirigé).

***************************************************************************************************************************************************

 

Visuel colas

Entreprise : COLAS (Division Assainissement et Environnement)

Maître d'Ouvrage et maître d'Oeuvre : S.I.A.H.V.Y.

Description : Réhabilitation d’un collecteur intercommunal à Longjumeau (91)

Chantier avec fortes contraintes techniques (localisation contraignante et particularité du collecteur (DN 1200mm et ovoïde T1500mm) + exigences du maître d’œuvre.

Réponse multi-techniques :

  • Ø Impératif d’un accès pompiers avec présence d’une nappe phréatique : chemisage continu de l’ovoïde sur 115 m (inversion à l’eau)
  • Ø Impératif de diminuer la durée globale du chantier : chemisage continu du DN 1200 sur 170 m (inversion à l’eau)
  • Ø Impératif de diminuer l’emprise du chantier : chemisage continu du DN 1200 sur 100 m (tractage et polymérisation aux UV)
  • Ø Ouvrage très fortement détérioré : réhabilitation en tranchée du DN 1200 sur 80 m (profondeur 4,80 m)

***************************************************************************************************************************************************

Visuel csm bessac

 

 

Csm bessac1

 

 

Csm bessac5

Entreprise : CSM-BESSAC

Description : Suivi de chantier sur internet

1. Acquisition de l’information : Le système envoie automatiquement, toutes les nuits, un courriel à chacun des responsables des chantiers en cours. La personne trouve le courriel dès qu’il ouvre sa messagerie. Il lui suffit de répondre avec historique à ce courriel, en précisant les informations demandées.

2. Traitement : Le système traite le courriel retourné et met à jour la base de données, puis il met à jour le site

web.

3. Restitution des informations : Les utilisateurs prennent connaissance des informations collectées en se connectant sur un site web. Elles apparaissent sur des cartes GoogleMaps. Le tracé des tunnels est matérialisé par un trait rouge. La partie réalisée est de couleur bleue. D’autres types d’affichages sont disponibles. Les accès à ces informations sont hiérarchisés.

RÉSULTATS OBTENUS

Le système est en place et fonctionne bien.

Le principe d’envoi automatique d’un mail quotidien s’avère très efficace pour éviter les oublis.

Le produit s’avère être un excellent outil commercial, un argument de vente valorisé dans nos offres :

  • Il permet une vision globale des chantiers dans le monde,
  • Il permet de constater les difficultés des projets (environnement urbain, complexité du tracé, longueur…).
  • Il est à la disposition de tous les acteurs d’un chantier (client, partenaires…) pour leur permettre de suivre l’évolution du projet quotidiennement.
  • Il permet de proposer à nos clients un outil de suivi fiable qui répond à une demande croissante d’information interactive. Le client peut utiliser cet outil pour

       . suivre l’avancement de son chantier,

       . suivre la position du tunnelier par rapport à des ouvrages sensibles (voies ferrées, immeubles …

       . mettre en ligne un lien sur son site à destination d’autres intervenants, ou du grand public

Cette application est devenue pour nos cadres un complément d’information majeur dans leur quotidien.

*******************************************************************************************************************************************************

Visuel gdf suez

 

03 pilotage grunopit k

 

Gdf3 grundopit k

Entreprise : GdF SUEZ CRIGEN

Description : La technique Keyhole associée à l’utilisation de la plus petite machine de forage dirigé au monde : réalisation rapide de branchements

Une solution de micro-forage dirigée pour poser le réseau de branchement à partir d’une fouille d’introduction de 600mm

Convergence du savoir-faire technique de Tractotechniques et de la vision « end user » du CRIGEN

  • succès technique et remarqué de par le monde (Europe - US - Australie) : 3 brevets déposés.
  • une micro machine de forage et une carotteuse sur une même remorque : « TT Grundopit K »

 Les différentes étapes :

1- Préparation des accès entrée/sortie :

    a. Découpe de l’enrobé : Asphalte, béton, … et remise du coupon découpé

    b. Aspiration des déblais : nécessité de disposer d’un camion aspirateur en complément de l’outillage disponible

2- Micro-forage dirigé :

    a. Mise en place de la machine dans une fouille circulaire de 600mm de diamètre

    b. Forage du branchement

    c. Tirage du PE en retour

3- Réalisation du branchement :

    a. Du haut de la fouille, selon matériel à disposition

    b. Au contact de la conduite : nécessité de réaliser un trou en « 8 »

4- Remblayage des fouilles :

    a. Compactage avec micro-dameuse

    b. Contrôle du compactage possible avec capteurs

5- Remise en place de l’enrobé :

    a. Mise en place d’une couche de graviers

    b. Préparer, puis verser du ciment-colle

    c. Remettre en place le coupon et ajuster

    d. Nettoyer le surplus : c’est terminé !

Selon la nature du sol et le calibre du branchement à réaliser, il est possible de réaliser 2 à 3 branchements complets en une journée !

Chantiers réalisés en France : Paray-Vieille-Poste (91), Chevry-Cossigny (77), Courtry (77) 

***************************************************************************************************************************************************

Visuel hdi bis

 

2 debut forage gaine nord

Entreprise : HDI

Description : mise en oeuvre simultanée de plusieurs techniques innovantes pour mettre en place par forage horizontal dirigé une canalisation acier de DN 850 mm.

Sous la Darse de l’Océan et le Grand Canal au Havre, l’entreprisea mis en oeuvre simultanément plusieurs techniques innovantes afin de réaliser pour son client Total une traversée par forage horizontal dirigé de 1500 m pour une canalisation acier de DN 850 mm :

  • Forage pilote d’exploration de 1500 m avec prise d’échantillons de sol carottés sous le port,
  • Mise en place de deux gaines inclinées en acier de diamètre 1620 mm et de 200 m chacune de part et d’autre du franchissement par la technique du microtunnelier rétractable,
  • Forages pilotes centrés de part et d’autre dans les gaines, avecun système de guidage très perfectionné, appelé « intersect » en section centrale,
  • Alésages en tandem jusqu’au diamètre 1200 mm avec deux foreuses face à face,
  • Préfabrication de la canalisation acier DN 850 mm en un seul tronçon, sur pieux aériens et en courbe afin de ne pas gêner le trafic terrestre du port,
  • Ballastage de la canalisation pendant son tirage afin de préserver son revêtement,
  • Contrat en partenariat incluant l’ingénierie, les achats de gaine et pieux et tous les travaux de microtunnelage et de forage horizontal dirigé.

***************************************************************************************************************************************************

Lauréat

LAURÉAT 2013
CATÉGORIE ENTREPRISES 

Visuel hp btp

 

 

 

 Hp btp le pecq lissage de la buse 2

Entreprise (mandataire) : HP-BTP

Maître d’ouvrage : Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la Région de Saint Germain en Laye (SIARSGL)

Maître d’œuvre : SAFEGE

Exploitant : Lyonnaise des Eaux

Fournisseur : LinerTec

Description : Tubage d’un collecteur pluvial Ø 3000 mm), aux Pyramides de St Germain en Laye

A/ Contexte et contraintes :

  • Impossibilité de détourner l’effluent en surface, car sous la départementale D186 (2 x 2 voies ; 30 000 véhicules / j)
  • Mise en charge par gros orages
  • Absence d’accès à l’ouvrage (accès interdits à la chambre amont et dans l’emprise du complexe de loisirs des Pyramides)
  • Sécurité du personnel d’exécution et des clients des Pyramides
  • Aucun rejet ne devant polluer la Seine
  • Augmentation minimum de 70 % des capacités d’écoulement

B/ Le procédé de tubage :

Le Maitre d’Ouvrage a retenu le procédé Ribline qui consiste à tuber le collecteur en construisant in situ, un nouveau tuyau structurant en profilé PE renforcé acier, enroulé hélicoïdalement et thermo soudé en continu sur lui-même, de diamètre légèrement inférieur. Son avancement se fait par rotation, via deux moteurs hydrauliques, comme une vis sans fin, au fur et à mesure de la soudure. Le vide annulaire est ensuite comblé par un coulis de remplissage.

C/ Les innovations du procédé Ribline :

  • Possibilité de tirs de grandes longueurs (pour le chantier des Pyramides : 211 m DN 2750 / 2830 mm d’un seul tenant, soit le record en Europe)
  • Continuité de l’écoulement : les effluents passent dans et sous le tubage en cours de réalisation, permettant de le faire flotter, donc de diminuer les frottements et d’augmenter les longueurs d’insertion
  • Très faible emprise (Profilés PE renforcés acier h 40 mm sur tourets, 33 de 700 ml amenés au fur et à mesure, puits de longueur 1,6 m) et donc moindre impact urbain
  • Pose mécanisée et donc intervention humaine dans la buse réduite au minimum
  • Tuyaux de faible poids (PE) et de grande rigidité (nervures acier)
  • Délai de réalisation très court (18 à 27 m de tubage par jour)

***************************************************************************************************************************************************

Visuel valentin

Valentin4

Valentin2

Entreprise (mandataire) : VALENTIN Environnement et TP

Maitre d’Ouvrage et maitre d’Oeuvre : Conseil Général de Seine Saint Denis

Sous-traitant : FRANCE TRAVAUX

Fournisseur de coques PRV : HOBAS FRANCE

Description : Réhabilitation du collecteur U 200/105 – 190/100 – Rue Jean Jaurès, à Noisy-le-Sec

Ce projet a réuni techniques traditionnelles et technologies récentes.

Les principales techniques sans tranchée mises en oeuvre ont été les suivantes :

  • La dépose d’environ 4 200 unités de métallerie et de serrurerie abandonnées.
  • La réalisation d’une coque armée fibrée en béton projeté sur la voûte et les piédroits sur un linéaire de 250 ml ;
  • La mise en oeuvre de coques préfabriquées sur un linéaire total de 1 170 mètres ;
  • La réalisation d’enduit dans les regards d’accès ;
  • Le traitement de 400 mètres de fissures ;
  • La réfection du radier sur une longueur de 1 445 mètres ;
  • La reprise de 92 branchements particuliers par chemisage continu par inversion à l’air et polymérisé en place à froid ou par vapeur

Le principal challenge de ce chantier a été l’abaissement de l’égout (sur une profondeur variant de 0 jusqu’à 90 cm) sur 350ml dans la zone impactée par le futur tramway.

Ces travaux ont été réalisés intégralement en sous-oeuvre, sans aucune ouverture de tranchée, sans risquer de déstabiliser l’ouvrage en place et en minimisant l’impact sur l’environnement de surface

Méthodologie des travaux de démolition du génie civil par phases alternées de deux mètres chacune :

  • Coulage du nouveau radier et de la partie basse des piédroits

La cote fond de fouille atteinte, le radier béton réalisé présente une surface plane, qui a accueilli ultérieurement les coques préfabriquées.

  • Fourniture et mise en oeuvre de coques préfabriquées pour réhabilitation de 1 170 mètres d’ouvrage

Deux types de coques ont été utilisés : l’un en forme d’ovoïde (sur 870 mètres), l’autre de forme plus plane sur les côtés (sur 300 mètres).

Les coques PRV ont une dimension intérieure de 1730 x 822m.

  • Réouverture des branchements

Avant la mise en place des coques préfabriquées, les différents branchements et arrivées dans le collecteur, sont localisés précisément et reportées sur la face interne des coques.

Lorsque la coque est posée et l’espace annulaire rempli, une découpe est effectuée à la scie cloche à l’emplacement indiqué, de façon à rouvrir le branchement.

Une manchette en PVC a alors été introduite à l’intérieur du branchement sur une profondeur de 20cm, puis collée sur la coque PRV à l’aide d’un produit résiné.

Le vide laissé entre la découpe et cette canalisation en PVC a été comblé avec un mortier résiné.

*******************************************************************************************************************************************************

Visuel 3m

 

 

3m trophee2

 

 

3m trophee3

Entreprise : 3M

Maitre d’Ouvrage : SEDIF

Maitre d’Oeuvre : Cabinet Merlin

Description du chantier : Réhabilitation sans tranchée de canalisation d’eau potable à Bondy

Les travaux portent sur une canalisation de DN 800 béton âme tôle à joints coulé au plomb, d’une longueur totale de 1370 ml environ.

La résine utilisée lors de ce chantier est une résine polyurée 3M à séchage très rapide (quelques secondes), qui permet une remise en eau 2 heures seulement après l’application.

Cette résine est appliquée entre 1 et 2 mm d’épaisseur, et possède l’Attestation de Conformité Sanitaire pour une application dans des canalisations d’eau potable dont le diamètre extérieur est supérieur à 63 mm.

La réhabilitation … pas à pas :

  • 8h = coupure d’eau
  • 9h = nettoyage de la canalisation
  • 11h = rinçage, séchage, inspection caméra
  • 13h = application du revêtement
  • 15h = inspection caméra, puis rinçage, désinfection
  • 17h = remise en eau

Bilan du chantier :

  • Economies importantes : 4 à 5 fois moins cher que le renouvellement
  • Rapidité d’intervention : chantier 4 fois plus rapide que le renouvellement
  • « On traite le problème et que le problème »: traitement anti-corrosion, pas de changement de canalisations à opérer puisque la structure est encore bonne
  • Une protection anticorrosion durable et pérenne

Cette technique a été choisie par de nombreuses collectivités locales :

  • Communauté Urbaine de Montceau les Mines (71)
  • Commune d’Agglomération d’Antibes (06)
  • Commune de Cosne Cours sur Loire (58)
  • Commune de Luxeuil les Bains (70)
  • Commune de l’Ile Bouchard (37)
  • Commune de Tarbes (65) 

***************************************************************************************************************************************************

Galerie Photos

 

Trophees 2013

 Les Trophées 2013

 

Lauréat du Trophée Maitrîse d'Ouvrage : Le SIAAP 

Le discours du Président du Jury - Richard Kastner (INSA Lyon)

Jean-Michel Bergue (FSTT), membre du jury & Richard Kastner (INSA Lyon), Président du jury

Remise du Trophée MO : Jacques OLIVIER (DG du SIAAP), Maurice OUZOULIAS (Président du SIAAP) & Richard KASTNER (Président du jury

Remise du Trophée MO : Jacques OLIVIER (DG du SIAAP), Maurice OUZOULIAS (Président du SIAAP) & Richard KASTNER (Président du jury

Lauréats du Trophée MO : Jacques OLIVIER (DG du SIAAP) et Maurice OUZOULIAS (Président du SIAAP)

Jacques OLIVIER (DG du SIAAP)

Lauréat du Trophée Entreprise : HDI

Présentation des candidatures au Trophée Entreprise par Olivier MECHERI (Grand Lyon), membre du jury

Présentation des candidatures au Trophée Entreprise par Olivier MECHERI (Grand Lyon), membre du jury

Présentation des candidatures au Trophée Entreprise par Olivier MECHERI (Grand Lyon), membre du jury

Olivier MECHERI (Grand Lyon), membre du Jury et François GANDARD (HDI)

Olivier MECHERI (Grand Lyon), membre du Jury et François GANDARD (HDI)

François GANDARD (HDI) et Olivier MECHERI (Grand Lyon), membre du Jury

Lauréat du Prix du Conseil d'Administration de la FSTT : Michel MERMET, membre fondateur de la FSTT et Président d'Honneur

Le Trophée dans les mains d'une danseuse du Brasil Tropical

Jean-Michel Bergue (FSTT), membre du jury

Remise du Trophée, prix du CA de la FSTT à Michel MERMET, Président d'Honneur, par Patrice DUPONT, Président de la FSTT

Michel MERMET, Président d'Honneur de la FSTT

Michel MERMET, Président d'Honneur et Patrice DUPONT, Président de la FSTT

Michel MERMET, Président d'Honneur et Patrice DUPONT, Président de la FSTT

Prix spécial décerné à Sam ARIARATNAM, Président de l'ISTT (International Society for Trenchless Technology) et invité d'Honneur de VST 2013

Patrice DUPONT, Président de la FSTT, Derek CHOI, Vice-Président de l'ISTT, Sam ARIARATNAM, Président de l'ISTT & Michel MERMET, Président d'Honneur de l'ISTT et de la FSTT

Patrice DUPONT, Président de la FSTT, Sam ARIARATNAM, Président de l'ISTT, Jean-Marie JOUSSIN, Directeur International de la FSTT & Michel MERMET, Président d'Honneur de l'ISTT et de la FSTT

Patrice DUPONT, Président de la FSTT, Derek CHOI, Vice-Président de l'ISTT, Sam ARIARATNAM, Président de l'ISTT, Jean-Marie JOUSSIN, Directeur International de la FSTT & Michel MERMET, Président d'Honneur de l'ISTT et de la FSTT

Patrice DUPONT, Président de la FSTT, Sam ARIARATNAM, Président de l'ISTT, Jean-Marie JOUSSIN, Directeur International de la FSTT & Michel MERMET, Président d'Honneur de l'ISTT et de la FSTT

Derek CHOI, Vice-Président de l'ISTT, Sam ARIARATNAM, Président de l'ISTT & Jean-Marie JOUSSIN, Directeur International

Les récompensés en contemplation de leur prix